Contact

La presse

FR

ENG

Boutique

Blaye, riche patrimoine

Camp conquis par Jules César en 56 avant J.-C., Blavia est devenue une voie romaine reliant Saintes à Pampelune.

Les coteaux alentour ont alors commencé à se couvrir de vignes. Au IVe siècle, le poète et propriétaire terrien Ausone, écrit à un ami : « Tu peux venir par terre ou par mer. D’abord, traverse la Garonne au point où, gonflée par l’océan, elle l’égale en largeur, ou bien suivant une des trois routes menant à la forteresse de Blaye ». Charlemagne a fait une halte dans la cité pour enterrer Roland, tué à Roncevaux.

 

Un vignoble sous la haute protection de l’Estuaire.

 

Les vignobles d’exception ont besoin d’une protection naturelle. L’Estuaire de la Gironde est celle du Blayais. Exactement en face de Pauillac, la rive droite de la Garonne offre au vignoble de Blaye cette régulation thermique qui tempère les rigueurs climatiques, empêche le gel et favorise la ventilation des vignes. Rares sont les vignobles qui offrent autant d’atouts pour la viticulture et la maturité idéale des raisins. À l’est de Blaye, sur la commune de Cars, les vignes du Château Magdeleine Bouhou sont plantées sur des sols argilo-calcaires typiques de cette région.

L’histoire de France a côtoyé celle de Blaye, étape privilégiée des pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle. En 1868, Blaye entre définitivement au Panthéon du patrimoine français lorsque Vauban, célèbre ingénieur de Louis XVI, dessine le plan de la citadelle, modèle d’architecture militaire, encore bien visible aujourd’hui.

 

Rares sont les vignobles qui offrent autant d’atouts pour la viticulture et la maturité idéale des raisins.